Assistance sociale dans les villes périphériques du DF : partenariat entre l’ambassade de France au Brésil et l’association R.U.A.S.

L’ambassade de France au Brésil appuie les activités entreprises par l’organisation R.U.A.S., Réseau urbain d’activités socio-culturelles, afin de diminuer les impacts de la covid-19 au sein des villes périphériques du DF.

Avec le début des effets de la pandémie au Brésil, les responsables de cette organisation ont décidé de mobiliser des volontaires et des fonds afin d’assister les populations avec lesquelles ils travaillent depuis plusieurs années.

Avant la pandémie, leur mission consistait principalement au développement d’actions socioculturelles promouvant l’inclusion et la justice sociale pour les jeunes des périphéries via l’occupation des espaces publics pour la pratique de manifestations artistiques, la culture urbaine, l’éducation, le sport, la communication communautaire et l’entreprenariat social. Ces activités et, aujourd’hui leur engagement dans le domaine de l’assistance sociale, se concentrent principalement à Ceilândia, mais profitent également à d’autres villes périphériques du DF (Samambaia, Estrutural, Santa Maria, Sol Nascente, Taguatinga, Águas Lindas GO).

Grâce à cet appui de l’ambassade, plus de 2000 personnes (535 foyers) recevront des paniers alimentaires de base, accompagnés de kits d’hygiène et de bons pour la fourniture de gaz de cuisine.

En plus de cette assistance, le projet permettra de soutenir une campagne de communication contre les violences domestiques via la diffusion du numéro d’assistance pour l’aide aux victimes. Ce type de campagne est rendu encore plus nécessaire depuis le début des mesures de confinement, les indicateurs témoignant de l’augmentation des violences domestiques au Brésil. En effet, de nombreuses femmes se retrouvent isolées avec des partenaires abusifs sans accès à l’information et aux services d’assistance dont elles auraient besoin.

JPEG
JPEG
JPEG

publié le 20/07/2020

haut de la page