Commémoration du centenaire de l’armistice de la première guerre mondiale à Brasília

Une cérémonie de commémoration de l’armistice de la première guerre mondiale s’est tenue au Lycée Français François Mitterrand de Brasília, avec la participation de l’Ambassade de France au Brésil.

Dans son intervention, l’Ambassadeur a rappelé l’importance du devoir de mémoire pour préserver la paix, en citant le discours du Président de la République, Emmanuel Macron, lors de la cérémonie à l’Arc de Triomphe : « le patriotisme est l’exact contraire du nationalisme : le nationalisme en est la trahison ».

Les élèves du Lycée français ont rendu hommage aux soldats morts pour la France lors de la Guerre de 14-18 à travers la lecture de lettres de soldats rédigées pendant les combats. Ils ont également pu prendre conscience de la réalité de cette guerre en posant leurs questions à la petite-fille de Mr Lazare Ponticelli, dernier poilu français, décédé en 2008.

Une exposition d’images d’archives de guerre, retraçant le quotidien des Français durant la première guerre mondiale, participant de cette itinérance mémorielle, a également été inaugurée à cette occasion.

JPEG JPEG JPEG

Plus de 60 chefs d’État et de gouvernement à Paris

Avec plus de 2000 projets labellisés par la Mission du centenaire, en France et à l’étranger, l’année 2018 est – avec 2014 – l’année où la mobilisation a été la plus forte depuis le lancement du centenaire de la Grande Guerre. La commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 a constitué le point d’orgue de cette mobilisation.
À cette occasion, plus de 120 dignitaires étrangers étaient réunis à Paris pour se souvenir mais aussi penser le monde d’aujourd’hui à l’aune des enseignements de 1918 et des cent dernières années. Dans le cadre de la première session du Forum de Paris pour la Paix, ils imagineront et construiront, avec la société civile, des solutions novatrices pour un multilatéralisme refondé.

11 novembre 2018 : plus de 120 dignitaires étrangers réunis à Paris
Après une cérémonie franco-allemande à la clairière de l’Armistice de Compiègne le 10 novembre en présence du président de la République et de la chancelière fédérale Angela Merkel, plus de 120 dignitaires étrangers représentant les États belligérants de la Grande Guerre, les institutions européennes, les Nations unies et plusieurs autres organisations internationales étaient réunis à l’Arc de Triomphe.

Ils se sont retrouvés ensuite à la Grande Halle de la Villette pour l’ouverture de la 1e session du Forum de Paris sur la Paix. En réponse à la montée des tensions du monde contemporain, le Forum a vocation à devenir le rendez-vous annuel des projets, idées et initiatives qui contribuent de manière effective à une meilleure coopération internationale sur les grands enjeux globaux, à une mondialisation plus juste et plus équitable et à un système multilatéral plus efficace et à la légitimité renforcée.

Commémoration de 2018 : un foisonnement de projets internationaux

En 2018, plus de 40 projets à dimension internationale ont été labellisés dans 27 États, par la Mission du centenaire, dont de nombreux pays européens (Allemagne, Grande-Bretagne, Italie, Grèce, Espagne, Bulgarie, Serbie, Islande, etc.), mais aussi américains (États-Unis, Canada, Pérou, Mexique), africains (Tchad, Mauritanie, Tunisie), d’Océanie (Australie) et d’Asie (Chine, Thaïlande, Inde).

Un foisonnement de propositions, dont de nombreux projets culturels, ont célébré la réconciliation entre des peuples naguère ennemis, comme par exemple le projet du Jeune orchestre franco-allemand, formé à l’occasion du centenaire de l’armistice pour rendre hommage aux combattants de nos deux pays.

JPEGArc de Triomphe Photo : Lary

publié le 12/11/2018

haut de la page