Cycle cinéma sur le genre au CCBB avec une sélection de films français

Le cycle de cinéma - “Um Outro, Eu Mesmo – Variações Sobre Gênero no Cinema” – au CCBB de Brasília porte à l’écran, par la diversité de ses films, les définitions du concept de genre dans le monde contemporain, notamment avec une sélection de films français, du 20 janvier au 13 février 2017.

JPEG

Entrée libre (films et débat).

Un des grands débats du début de ce XXIe siècle est, sans au doute, la redéfinition de concept de genre. Cela fait-il encore sens de diviser le monde en deux genres ? Ou encore, en dehors du facteur biologique, quel sens y a-t-il à distinguer les genres ? Il semblerait que le cinéma ait davantage pensé à ces enjeux que le reste de la société.

12 pays à l’honneur avec 20 long-métrages et 5 court-métrages.
Direction artistique : Gustavo Galvão (réalisateur).

Sélection française

INDIA SONG

Réalisé dans les années 1970, ce film de l’écrivain française Marguerite Duras relate les découvertes sexuelles d’une femme fatiguée de la société conservatrice et oppressante. Dans l’Inde britannique des années 1930, à l’ambassade de France de Calcutta, des voix évoquent le souvenir d’une femme aujourd’hui disparue et inhumée au cimetière de la ville : Anne-Marie Stretter, autrefois épouse de l’ambassadeur. Un soir, lors d’une réception à l’ambassade et dans la torpeur estivale de la mousson, le vice-consul de France à Lahore avait crié son amour à Anne-Marie au beau milieu de la réception.

India Song (France 1975, 120min. 35mm - 18 ans), jeudi 02/02 18h30, Lundi 06/02, 18 h30.

Tomboy / Bande de filles

Tomboy de Céline Sciamma raconte l’histoire de Laure, 10 ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et sa bande qu’elle est un garçon. En 2013, le film a été le cœur d’une polémique entre le gouvernement français et des groupes ultra-conservateurs accusant les autorités de « lavage de cerveau ». Le film fait aujourd’hui partie d’une sélection de supports audiovisuels pour les cours de l’enseignement public d’éducation au cinéma et de développement d’un œil critique face aux images.
Une bande de filles est un des films les plus récents de Céline Sciamma. Dans ce film, Marieme vit ses 16 ans comme une succession d’interdits. La censure du quartier, la loi des garçons, l’impasse de l’école. Sa rencontre avec trois filles affranchies change tout. Elles dansent, elles se battent, elles parlent fort, elles rient de tout. Marieme devient Vic et entre dans la bande, pour vivre sa jeunesse.

Tomboy, (France, 2011, 82min. Digital - 10 ans) Vendredi 27/01, 21h00 ; Dimanche 05/02, 20h00.

Bande de Filles (Garotas) ( France, 2014, 113min. Digital-16 ans) Lundi, 30 /01 18h30, Dimanche 12/ 02 17h00.

TIRESIA

Tiresia, un transsexuel brésilien d’une grande beauté, vit clandestinement avec son frère dans la périphérie parisienne. Terranova, un esthète à la pensée poétique, l’assimile à la rose parfaite et la séquestre pour qu’elle soit sienne.
Peu à peu, privée d’hormones, Tiresia va devant ses yeux se transformer : la barbe qui pousse, la voix qui change... Dégoûté de ce qu’est devenue sa Tiresia, Terranova va l’aveugler et la jeter à l’orée d’une banlieue voisine. Tiresia est recueillie dans un piètre état par Anna, une jeune fille un peu simple, qui prend soin d’elle. C’est alors qu’apparaissent chez le transsexuel des dons de prédiction.

La projection du 4 février sera suivie d’un débat autour de ce film par Bertrand Bonello, avec le directeur artistique du cycle, Gustavo Galvão et Clara Choveaux, actrice du film (franco-brésilienne) et la professeure et psychologue Jaqueline de Jesus.

Tiresia (France, 2003, 115min. Digital – 18 ans) Samedi 04/02, 17h00 ; mercredi 08/02 20h40.

+ infos :
http://culturabancodobrasil.com.br/portal/um-outro-eu-mesmo/

Date : De 20 de janeiro a 13 de fevereiro
Lieu : Centro Cultural Banco do Brasil Brasília
SCES, Trecho 02, lote 22
CEP : 70200-002 | Brasília (DF)
Tel. : (61) 3108-7600

publié le 23/01/2017

haut de la page