Déplacement au Brésil de M. Michel Eddi, Directeur Général du CIRAD

Cette semaine le Directeur Général du CIRAD, Michel Eddi, s’est rendu en visite au Brésil du 23 au 28 novembre 2017. Le CIRAD conduit des opérations de recherche en matière de développement agricole depuis plus de 35 ans au Brésil , en partenariat avec de nombreuses institutions brésiliennes, en particulier l’EMBRAPA. Le Brésil, géant agricole qui abrite une réserve immense de biodiversité qu’il convient de préserver, constitue en effet un partenaire incontournable de la France dans le domaine de la recherche agricole et du développement durable. Le CIRAD dispose d’un vivier de seize chercheurs au Brésil, implantés sur une grande partie du territoire, allant de Belém et Paragominas en Amazonie ; à São Paulo et Piracicaba dans la zone sud ; Brasília et Goiânia dans la zone centre-ouest ; ainsi qu’ Ilhéus dans la zone centre-est.

Le Directeur général du CIRAD s’est rendu dans la forêt amazonienne, plus particulièrement dans le Municipio Verde de Paragominas, afin d’intervenir sur la dégradation de la forêt et la durabilité des systèmes de production agricole de type familial et agro-industriel, en coopération avec l’EMBRAPA, l’UFPA et l’UFRA. Ce déplacement a d’ailleurs été l’occasion de renouveler l’accord de coopération du CIRAD avec l’EMBRAPA, qui renforce la collaboration scientifique en agro-écologie, dans les agroécosystèmes humides (Amazonie) et semi-arides (Nordeste) entre les deux organismes. Le Directeur-général du CIRAD a également rappelé auprès de ses partenaires scientifiques brésiliens l’engagement de la France à réduire, grâce à l’agriculture, ses émissions de gaz à effet de serre au travers de l’initiative internationale du « 4 pour 1000 », qui vise à augmenter de 4/1000 le stockage de carbone dans les sols, ce qui contribue également à en améliorer la fertilité.

JPEG
JPEG
JPEG
PNG

publié le 29/11/2017

haut de la page