Dia a dia : 10 podcasts créatifs sur notre quotidien et notre relation à l’architecture et l’urbanisme

En partenariat avec le collectif 614 et le Conservatoire national supérieur d’art dramatique – Université Paris Sciences Lettres

PNG

Au moment où notre vécu de l’habitat se trouve bouleversé par les épreuves du confinement et de la distanciation sociale, l’Ambassade de France au Brésil et le collectif 614 souhaitent vous présenter 10 podcasts créatifs, une série de lectures de textes d’auteurs contemporains francophones portant sur notre quotidien et notre relation à l’architecture et à l’urbanisme qui nous entourent. Ces lectures ont été performées par 5 élèves de deuxième année et 1 jeune diplômée du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris – Université Paris Sciences Lettres. Les textes évoquent chacun de manière singulière la thématique de « l’espace ordinaire ». Ils ont été, à l’origine, publiés dans la revue Dia a Dia, éditée in situ par le collectif 614 lors de la 12ème Biennale internationale d’Architecture de São Paulo en octobre et novembre 2019. Ces 10 récits sonores seront accessibles ci-dessous par une série de liens. Nous vous souhaitons une bonne écoute et une bonne découverte !

Le projet Dia a Dia a été spécialement imaginé pour la 12ème Biennale internationale de São Paulo. Du 30 octobre au 17 novembre 2019, le collectif 614 s’est installé au sein du Centro Cultural São Paulo pour y produire, imprimer et diffuser les 15 numéros du magazine Dia a Dia. Dia a Dia est un magazine performatif et participatif qui expose des regards – qu’ils soient tendres, critiques, anecdotiques ou analytiques – sur notre quotidien et les espaces les plus banals et ordinaires qui constituent nos expériences urbaines et construisent l’imaginaire de nos villes contemporaines. Dia a Dia se fait ainsi le relais de voix hétérogènes : celle des habitants de São Paulo, d’artistes, d’architectes, d’écrivains, de photographes et de chercheurs du monde entier. Les nôtres. Il réfléchit aux enjeux liés au sens étymologique du mot « banal » : mettre les choses en commun, à la disposition de tous.

PNG

C’est un collectif pluridisciplinaire qui promeut l’expérimentation et le travail collectif. 614 est né d’une envie commune : proposer différents formats éditoriaux et performatifs pour développer des alternatives aux récits dominants dans les champs de l’architecture et de l’urbanisme. Il est composé de Fabien Goutelle (graphiste), Clémentin Rachet (architecte et chercheur), Hippolyte Roullier (urbaniste), Zoé Sans-Arcidet (programmatrice culturelle), Mélanie Yvon (artiste et autrice).

JOUR 1. Mélanie Yvon - "Lignes d’aguet (extrait)"

Mélanie Yvon est une écrivaine et artiste française, membre de l’équipe 614. Dans le cadre de sa pratique quotidienne de l’écriture, Mélanie a composé un texte relatif à la sécurité et à la surveillance, basé sur son séjour de trois semaines à São Paulo.

"Lignes d’aguet (extrait)", un texte de Mélanie Yvon lu par Vincent Breton.

JOUR 2. Michel Guthmann – “L’odeur des villes (extrait)”

Michel Guthmann est un architecte et urbaniste français. MG-AU, l’agence qu’il a fondée en 2005, reflète sa philosophie : entre recherche et innovation, il promeut des projets qui portent une attention particulière aux lieux tels qu’ils sont, sans complaisance mais avec tendresse. Pour Dia a Dia, il évoque les ambiances et les odeurs de l’Argentine, pays dans lequel il a grandi, à travers un récit sensible et humaniste.

« L’odeur des villes (extrait) », un texte de Michel Guthmann lu par Héloïse Manessier.

JOUR 3. Jean-Michel Rachet - "Le maître des clefs"

Jean-Michel Rachet est le chef de cabinet du Greffier, Secrétaire général de la Cour de Justice de l’Union Européenne. Depuis une vingtaine d’années, il suit le programme de rénovation et d’extension de la Cour de Justice, dessiné par Dominique Perrault.

« Le maître des clefs », un texte de Jean-Michel Rachet, lu par Tarik Kariouh

JOUR 4. Catherine Siguret - "Une chambre à soi"

Catherine Siguret est une auteure et scénariste française qui vit à Paris. Son travail s’appuie principalement sur des histoires vraies, tous animés par le même objectif : révéler la singularité des trajectoires de la vie. Elle a écrit plus de 60 ouvrages. Pour Dia a Dia, elle propose un texte explorant l’espace et l’environnement de travail de l’écrivain.

« Une chambre à soi », un texte de Catherine Siguret lu par Héloïse Janjaud

JOUR 5. Didier Ben Loulou - "Jaffa 1983-1989"

Didier Ben Loulou est un photographe franco-israélien actuellement basé à Jérusalem. Depuis plus de trente ans, l’errance joue un rôle essentiel dans son travail photographique. Au cours de multiples voyages autour de la Méditerranée, Didier Ben Loulou sonde et cartographie un territoire sans fin. Son travail recompose une géographie singulière, affranchie de toute notion de frontière.

« Jaffa 1983-1989 », un texte de Didier Ben Loulou lu par Jinxuan Mao.

JOUR 6. Thomas Clerc - "Méditation sur un balcon"

Thomas Clerc est romancier, essayiste, poète et maître de conférences en littérature contemporaine à l’Université de Paris-Nanterre. Pour Dia a Dia, il continue d’ausculter les espaces domestiques déjà mis en scène dans ses romans Intérieur (2013) et Paris, musée du XXIème siècle (2007).

« Méditation sur un balcon », un texte de Thomas Clerc lu par Tarik Kariouh.

JOUR 7. Fanny Taillandier - "Chemin de désir"

Fanny Taillandier est écrivaine et urbaniste. Elle a notamment publié une fiction documentaire sur les lotissements en France, Les états et empires du Lotissement Grand Siècle, en 2016. Ancienne enseignante de français, diplômée d’urbanisme de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne, elle est actuellement en résidence à la Villa Médicis à Rome, où elle continue à collaborer avec La Preuve par 7, une approche expérimentale de l’urbanisme et de l’architecture.

« Chemin de désir », un texte de Fanny Taillandier lu par Héloïse Manessier.

JOUR 8. Victor Rachet - "La Visite"

Victor Rachet est un auteur et metteur en scène français, installé à Bruxelles. Son travail porte sur le rythme et la musique du langage intime et quotidien. Ses textes et mises en scène interrogent les notions de famille, de solitude, d’amour et de communication. Pour Dia a Dia, il propose un texte original sur une maison hantée par des souvenirs du quotidien.

« La Visite », un texte de Victor Rachet lu par Jinxuan Mao.

JOUR 9.Charles Pennequin - "L’espace"

Charles Pennequin est un écrivain, artiste et performeur français. Tenant de la « poésie sonore » et de la « poésie action », il est l’une des grandes figures de la création contemporaine en France. Parcourant le pays au fil de ses interventions, il crée un travail prolifique jouant de supports très différents (livres, cassettes audio, livrets, vidéos, improvisations, gazettes) et publie des livres et dans de nombreuses revues. Pour Dia a Dia, il a écrit un poème sur l’espace du quotidien.

« L’espace », un texte de Charles Pennequin lu par Héloïse Janjaud.

JOUR 10. Bérénice Béguerie - "Spécimen (extrait)"

Bérénice Béguerie est une artiste française, qui vit et travaille à Bruxelles. Avec Fabien Goutelle, elle a créé le magazine indépendant Brantford & Keene publié par les Éditions 5VS5. Ensemble, ils ont récemment décidé de monter leur propre maison d’édition : Phenicusa Press. Pour Dia a Dia, elle présente un récit sur son expérience quotidienne de la ville.

« Spécimen (extrait) », un texte de Bérénice Béguerie lu par Vincent Breton.

publié le 20/07/2020

haut de la page