Explorez l’univers artistique de Thomas Lebrun. Rencontre avec Thomas Lebrun, Yohann Têté et Raphaël Cottin

PNGEn partenariat avec le Movimento Internacional de Dança et le Vivadança – Festival International.

Informations pratiques

Nombre de rendez-vous : 4 ateliers d’une durée de 1h
Plateforme : Zoom
Dates : 20, 21, 22 et 23 juillet 2020
Langue : Les ateliers seront dispensés en français (avec traduction simultanée vers le portugais).
Profil requis pour la participation à ces rencontres : Chorégraphe, danseur(se) professionnel(le) ou semi-professionnel(le).
Nombre de places : 40 participants

Présentation des ateliers

Durant ce cycle de rencontres, découvrez et explorez l’univers de Thomas Lebrun, directeur du Centre chorégraphique national de Tours.

  • Atelier 1 : Rencontre avec Thomas Lebrun

Date et horaires : 20 juillet 2020, de 13h30 à 14h30
Intervenant : Thomas Lebrun
Objectif : Thomas Lebrun vous parlera de sa démarche artistique par le prisme de ses créations Tel quel ! (pour jeune et tout public, 2013) et Lied Ballet (conçue pour le Festival d’Avignon, 2014), deux pièces ayant déjà tourné au Brésil. Cette présentation théorique sera suivie d’un temps d’échange avec l’ensemble des participants de l’atelier.

* Atelier 2 : Découverte de la création Tel Quel !, de Thomas Lebrun

Date et horaires : 21 juillet 2020, de 13h30 à 14h30
Intervenant : Yohann Têté, danseur au Centre chorégraphique national de Tours
Objectif : Atelier pratique de transmission de la pièce Tel quel ! Cette séance vous permettra de mieux découvrir le processus de création de cette pièce jeune et tout public, par des apports théoriques et pratiques.

  • Atelier 3 : Découverte de la création Lied Ballet, de Thomas Lebrun

Date et horaires : 22 juillet 2020, de 13h30 à 14h30
Intervenant : Raphaël Cottin, danseur au Centre chorégraphique national de Tours et notateur Laban.
Objectif : Atelier pratique de transmission de la pièce Lied Ballet, et plus précisément de ses actes 1 et 3. Cette séance vous permettra de mieux découvrir le processus de création de cette pièce tout public, par des apports théoriques et pratiques.

  • Atelier 4 : Introduction à la notation Laban

Date et horaires : 23 juillet 2020, de 13h30 à 14h30
Intervenant : Raphaël Cottin, danseur au Centre chorégraphique national de Tours et notateur Laban.
Objectif : Au travers de cet atelier, Raphaël Cottin vous introduira à la notation Laban, par le prisme de la pièce Lied Ballet, que vous aurez étudiée et dansée la veille.

Modalités d’inscription

Pièces à fournir (en portugais) :
- Obligatoire – CV attestant de l’historique de votre pratique.
- Optionnel – Les ateliers seront probablement filmés et photographiés. Si vous acceptez d’être enregistré(e), merci de bien vouloir nous transmettre, lors de votre inscription, l’autorisation d’exploitation du droit à l’image signée.
Consignes : Merci d’envoyer votre candidature à l’adresse encontros.artisticos@gmail.com, en indiquant en objet : « THOMAS LEBRUN + votre nom complet ». Les candidatures devront être envoyées avant le 8 juillet 2020, 20h. Les dossiers envoyés après cette date ne seront pas pris en compte dans le processus de sélection.
Résultats : Les résultats des sélections vous seront communiqués par mail le 15 juillet 2020.

Biographies des intervenants

Thomas Lebrun est danseur, chorégraphe et directeur du Centre chorégraphique national de Tours.
Il est d’abord interprète pour les chorégraphes Bernard Glandier, Daniel Larrieu, Christine Bastin, Christine Jouve ou encore Pascal Montrouge. En 2000, il fonde la compagnie Illico, suite à la création du solo Cache ta joie !. Implanté en région Nord-Pas de Calais, il est artiste associé au Vivat d’Armentières (2002-2004) avant de l’être auprès de Danse à Lille - Centre de développement chorégraphique (2005-2011). On prendra bien le temps d’y être, La Trêve(s), Les Soirées What You Want ?, Switch, Itinéraire d’un danseur grassouillet ou La constellation consternée sont autant de pièces que d’univers et d’esthétiques explorés, allant d’une danse exigeante et précise à une théâtralité affirmée.

Depuis sa nomination au Centre chorégraphique national de Tours en janvier 2012, Thomas Lebrun a créé 11 pièces chorégraphiques : La jeune fille et la mort (2012), Trois décennies d’amour cerné (2013), Tel quel ! (2013), Lied Ballet (2014), Où chaque souffle danse nos mémoires (2015), Avant toutes disparitions (2016), Les rois de la piste (2016), Another look at memory (2017), Dans ce monde (2018), Ils n’ont rien vu (2019) et Mes hommages (2020). Aussi, depuis son arrivée au CCNT, il a diffusé un répertoire de 13 œuvres pour plus de 680 représentations en France (Théâtre national de Chaillot, Biennale de la danse de Lyon, Festival d’Avignon…) comme à l’étranger (Angleterre, Belgique, Brésil, Canada, Chine, Corée du Sud, Croatie, Équateur, Finlande, Japon, Italie, Hong-Kong, Macao, Pays-Bas, Pérou, Russie, Suisse, Taïwan...)

Thomas Lebrun a également co-écrit plusieurs pièces, notamment Le show / Un twomen show avec Foofwa d’Imobilité, Que tal ! avec Cécile Loyer et Sous leurs pieds, le paradis avec Radhouane El Meddeb. Par ailleurs, il chorégraphie pour des artistes et compagnies à l’étranger, comme le Ballet National de Liaoning en Chine (2001), le Grupo Tapias au Brésil (dans le cadre de l’Année de la France au Brésil en 2009), la danseuse et chorégraphe lituanienne Lora Juodkaité, la compagnie Panthera à Kazan en Russie ou encore la compagnie singapourienne Frontier Danceland (2017). Parallèlement, il reçoit régulièrement des commandes. En juillet 2010, il a répondu à celle du Festival d’Avignon et de la SACD (Les Sujets à Vif) avec la création du solo Parfois, le corps n’a pas de cœur. Il a aussi chorégraphié et mis en scène Les Fêtes d’Hébé, de Jean-Philippe Rameau, en mars 2017, pour l’Académie de l’Opéra national de Paris, présentées à l’Auditorium de l’Opéra Bastille à Paris et au Britten Theatre de Londres.

Pédagogue de formation, Thomas Lebrun place la transmission au cœur de sa démarche. Il intervient notamment au Centre national de la danse de Pantin et de Lyon, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, à la Ménagerie de Verre, au Balleteatro de Porto, à la Formation du danseur interprète de Coline ou encore au Centre national de danse contemporaine d’Angers. Depuis 2018 et en lien avec le Centre de développement chorégraphique national de Guyane et Tropiques Atrium, scène nationale de la Martinique, il développe « Dansez-Croisez », un projet d’échanges et de croisements chorégraphiques avec les artistes des territoires d’outre-mer et de la Caraïbe en métropole, et intervient en Guyane, en Martinique, en Guadeloupe et à Cuba. Parmi ses projets à venir figure la réalisation d’une transmission au Brésil, en partenariat avec le Movimento Internacional de Dança, en 2021.

En juin 2014, Thomas Lebrun reçoit le Prix Chorégraphie décerné par la SACD. En mars 2017, il est nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Yohann Têté est danseur interprète.
Il se forme au Conservatoire national supérieur de Paris d’où il sort diplômé en danse contemporaine en 2004. Il devient ensuite interprète pour des chorégraphes tels que Philippe Decouflé, Abou Lagraa, Blanca Li ou Carolyn Carlson, et travaille aussi dans le milieu des comédies musicales et plateaux télé. Il est aujourd’hui chorégraphe pour divers programmes télévisés (Danse avec les stars) et évènements (Le Bal de Versailles, One man show d’Alex Ramires), et développe aussi des projets personnels. Il travaille également avec Hakim Ghorab comme assistant à la mise en scène, chorégraphe et coordinateur artistique (NRJ Music Awards, comédie musicale Robin des bois, Red tour de M. Pokora).
Il devient interprète pour Thomas Lebrun dans le cadre de la création Tel quel ! en 2013, puis pérennise son engagement avec Où chaque souffle danse nos mémoires, Avant toutes disparitions, Les rois de la piste et Ils n’ont rien vu. Il a également participé au montage musical de plusieurs pièces de Thomas Lebrun.

Raphaël Cottin est danseur interprète et notateur Laban.
Il suit plusieurs formations au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris : en danse classique, contemporaine, et en analyse du mouvement en cinétographie Laban. Pendant 9 ans, il danse principalement pour Daniel Dobbels, mais aussi pour Stéphanie Aubin, Christine Gérard et Odile Duboc. Depuis 2008, il crée des pièces au sein de sa compagnie La Poétique des Signes, dont deux créations au Festival d’Avignon : Buffet à vif en 2014, avec Pierre Meunier et Marguerite Bordat et C’est une légende, pièce jeune public, en 2017. Il signe aussi régulièrement les chorégraphies des mises en scène de Jean Lacornerie pour l’opéra ou le théâtre musical (Opéras de Lyon, Rennes, Angers-Nantes, Avignon, Toulon, La Clef des chants, Théâtre de la Croix-Rousse à Lyon). Après avoir complété sa formation d’interprète aux côtés de la danseuse étoile Wilfride Piollet, il enseigne sa méthode des Barres flexibles lors de stages ou de masterclasses. Très actif dans le milieu de l’écriture du mouvement, il coordonne depuis 2016 le comité de recherche de l’International Council of Kinetography Laban (ICKL).
Danseur pour Thomas Lebrun depuis 2008, il a dansé dans une dizaine de pièces, l’a assisté lors de mises en scène d’opéra (pour l’Opéra de Paris en 2017 et le Capitole de Toulouse en 2020) et a noté le 3e acte de Lied Ballet en cinétographie.

En savoir plus sur les créations de Thomas Lebrun : https://vimeo.com/429255102/2ffceea8d4

publié le 16/06/2020

haut de la page