L’AFD célèbre ses 10 ans de partenariat avec le Brésil en faveur du développement durable

Célébrer le partenariat stratégique avec le Brésil durant ces dix dernières années et préparer les dix ans qui viennent : tel était l’objectif de la visite officielle au Brésil du Directeur général de l’Agence Française de Développement (AFD), Rémy Rioux. Du 13 au 15 septembre, il s’est rendu à Brasilia, Curitiba et Rio de Janeiro, dans le but de renforcer les relations bilatérales dans les domaines d’intervention de l’agence, et de renouveler l’engagement de la France pour la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

« Un anniversaire est l’occasion de mesurer les progrès accomplis ensemble, de se projeter dans l’avenir et d’imaginer de nouveaux projets, de nouveaux partenariats. C’est pour cela que je suis ici. La relation de l’AFD avec le Brésil est une dimension du partenariat stratégique que la France entretient avec ce pays », affirme Rémy Rioux.

Le Brésil est le premier pays d’intervention de l’AFD en Amérique Latine et le second plus important pays de destination des financements de l’agence, après le Maroc. Plus de 1, 8 milliard d’euros ont été investis dans le financement de 38 projets dans le pays, 70% des engagements AFD contribuant à l’agenda « climat » (mobilité urbaine, ville durable, énergie et gestion durable des ressources naturelles).

Le ministre-conseiller de l’Ambassade de France, Gilles Pecassou, a rappelé au cours d’une réception en l’honneur du Directeur général, le 13 septembre à Brasilia, qu’en 10 ans l’« AFD est devenu un acteur important de la France au Brésil, à travers la mise en place de partenariats de haut niveau avec l’Institut de recherche économique appliquée (Ipea) et la Banque nationale de développement économique et social (BNDES), visant à accompagner le Brésil vers un nouveau modèle de croissance ».

La dernière visite de la Direction générale de l’AFD remonte à juin 2012, à l’occasion de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable « Rio+20 ». L’AFD est la première agence bilatérale explicitement chargée de cette mission dans le Plan Climat de la France. En ce sens, pour les années qui viennent, les priorités stratégiques de l’AFD continuent d’être orientées vers le climat, le financement des villes durables et intelligentes (“smart cities”) dans des villes comme Niteroi, Fortaleza et Recife (projets à l’étude), et les partenariats de politiques publiques avec le gouvernement brésilien, entre autres.

Au Musée de Demain (Museu do Amanhã), à Rio de Janeiro, Rémy Rioux a participé à un débat sur “Le rôle des banques de développement dans la mise en œuvre de l’Accord de Paris”, au cours duquel il a renouvelé, auprès des partenaires de l’AFD et de la communauté scientifique brésilienne, l’engagement de la France dans l’Accord de Paris, ainsi que son rôle de premier plan pour la lutte contre le changement climatique et la transition vers un monde durable.

JPEG

publié le 20/09/2017

haut de la page