L’Agence française de Développement financera 900 millions de réais (près de 138 millions d’euros) pour appuyer des projets de développement durable au Brésil.

Dans le cadre des engagements pris par le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères lors de son déplacement au Brésil en juillet 2019, l’Agence française de Développement (AFD) financera des prêts portant sur des projets dans les Etats du Minas Gerais, du Paraná, de Santa Catarina et de Rio Grande do sul, pour un montant total de 900 millions de réais.

La signature fin juillet par l’ambassade, l’AFD, le maire de Curitiba et l’Union d’un financement souverain à hauteur de 38 millions d’euros destiné à la capitale du Parana pour la réhabilitation du quartier de Caximba -réhabilitation qui s’accompagne d’investissements visant à renforcer la résilience climatique du quartier- traduit la volonté des autorités françaises de soutenir une « transition écologique et solidaire » au Brésil. Il est estimé qu’environ 10 400 personnes, habitants du quartier et des communes adjacentes, bénéficieront directement du projet.

JPEG
Quartier de Caximba, Curtiba. ©Photo : Daniel Castellano/PMC

Un second prêt a été signé par l’AFD avec la Banque de développement du Minas Gerais le 10 août pour un montant de 70 millions d’euros destinés à soutenir les projets s’inscrivant dans la stratégie de la banque en matière d’objectifs de développement durable (ODD). Dans un premier temps, les ressources mobilisées permettront aussi d’apporter une réponse aux effets socio-économiques de la crise sanitaire dans la région renforçant ainsi l’impact des mesures anticycliques mises en place par la BDMG.

PNG
Signature prêt AFD-BDMG. ©Photo : AFD

Un troisième prêt a été conclu le 11 août entre l’AFD et la Banque régionale de développement de l’extrême sud (BRDE) à hauteur de 70 millions d’euros, qui consolide le partenariat entre les deux institutions en matière d’objectifs de développement durable. Ce sera la deuxième ligne de crédit financée par l’AFD destinée à appuyer la BRDE dans le financement de projets à fort impact social et environnemental dans la région sud du Brésil. Parmi les résultats du premier prêt de 50 millions d’euros signé entre les deux instituions en 2018 figure le financement de 29 projets à co-bénéfice climat qui permettent de transformer 1,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an.

PNG
Signature prêt AFD-BRDE. ©Photo : AFD

Ces deux banques sont en effet engagées depuis plusieurs années dans des
stratégies alignées sur les ODD et l’Accord de Paris. Les gouverneurs des Etats concernés ont participé aux cérémonies virtuelles et ont rendu un hommage appuyé à la coopération française et à l’AFD.

L’AFD avait déjà signé au mois de mai dernier un Accord de Coopération portant sur un financement d’assistance technique de 200 000 euros avec la Compagnie publique d’eau et d’assainissement de l’Etat du Maranhão (CAEMA). Dans les semaines à venir, un nouveau prêt devrait également être signé avec la Banque de développement de l’Etat du Santa Catarina.

Parmi les résultats du premier prêt de 50 millions d’euros signé entre les deux instituions en 2018 figure le financement de 29 projets à co-bénéfice climat qui permettent de transformer 1,5 millions de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) par an.

Étaient présentes lors de ces cérémonies virtuelles les personnes suivantes :
Prêt Curitiba (Caximba), signé le 24 juillet 2020
Personnes présentes :

× M Rafael Greca, maire de la ville de Curitiba

× Mme Margarita Sansone, première dame de la ville de Curitiba

× M Eduardo Pimentel, maire adjoint de la ville de Curitiba

× M Oriovisto Guimarães, sénateur au Congrès National brésilien

× M Pedro Lupion, membre de la Chambre de Députés au Congrès National brésilien

× M Pier Petruzziello, chef du gouvernement local au conseil municipal de la ville de Curitiba

× M Luis Fernando Jamur, secrétaire à la Mairie de Curitiba et directeur de l’IPPUC – Institut de recherche e planification urbaine de Curitiba

× Mme Vanessa Volpi, procureur général de la ville de Curitiba

× M Vitor Puppi, secrétaire de la planification, des finances et du budget à la Mairie de Curitiba

× Mme Marilza do Carmo Dias, secrétaire municipal de l’environnement et des ressources en eau à la Mairie de Curitiba

× M Rodrigo Rodrigues, secrétaire municipal des travaux publics et des infrastructures à la Mairie de Curitiba

× M José Lupion Neto, directeur de la COHAB - société de logement populaire de la ville de Curitiba

× M Olivier Da Silva, Chargé d’Affaires a.i. à l’Ambassade de France au Brésil

× M Philippe Orliange, directeur de l’AFD au Brésil et Cône Sud

Prêt BDMG II (Banco de Desenvolvimento de Minas Gerais), signé le 10 août 2020
Personnes Présentes

× M Paulo Brant, vice-gouverneur de l’État de Minas Gerais

× M Sérgio Gusmão Suchodolski, président de la BDMG

× M Otávio Lobão, directeur financier de la BDMG

× M Olivier Da Silva, Chargé d’Affaires a.i. à l’Ambassade de France au Brésil

× M Philippe Orliange, directeur de l’AFD au Brésil et Cône Sud

× Mme Pilar Blanco-Rodriguez, attachée de coopération à la Délégation de l’UE au Brésil.

Prêt BRDE II (Banco Regional de Desenvolvimento do Extremo Sul), signé le 11 août 2020

× M Eduardo Leite, gouverneur de l’Etat du Rio Grande do Sul

× M Carlos Moisés da Silva, gouverneur de l’Etat de Santa Catarina

× M Darci Piana, vice-gouverneur de l’État du Paraná

× M Luiz Noronha, président de la BRDE

× M Wilson Bley Lipski, vice-président de la BRDE

× M Marcelo Haendchen Dutra, directeur financier de la BRDE

× M Luis Carlos Borges da Silveira, directeur administratif de la BRDE

× M Vladimir Authur Fey, directeur de suivi et recouvrement du crédit de la BRDE

× Les membres du Conseil d’administration de la BRDE :

o M Wagner Carlos Aichner

o M Valmor Weiss

o Mme Juliana Baldessar Weber Becker

o M Wagner Marcos Salai

o Mme Raffaele Marsiaj Quinto di Camili

o M Marcos Vinícius Aguirre Gouvêa

× M Olivier Da Silva, Chargé d’Affaires a.i. à l’Ambassade de France au Brésil

× M Philippe Orliange, directeur de l’AFD au Brésil et Cône Sud

Retombées de presse :

- L’AFD prête 880 millions BRL pour des projets de développement durable au Brésil (Correio Braziliense).

- La Banque régionale de développement Extrême-Sud (BRDE) inaugure, en 2020, la deuxième étape de levée de fonds internationaux auprès de l’AFD. (Folha do Litoral).

- L’AFD prête 900 millions BRL à des banques régionales brésiliennes (Estado, Press From, Brazil News).

- La Banque Régionale de Développement Extrême Sud (BRDE) obtient une ligne de crédit de 70 millions d’Euros de l’Agence française de développement (AFD) (Agência de noticias do Parana, Parana Cooperativo, O Parana, Folha do Litoral, Brasilia in Foco, Correio do Povo).

- La Banque de développement du Minas Gerais (BDMG) a obtenu une ligne de crédit de l’Agence française de développement d’un montant de 70 millions d’euros (Valor, Diário do Comércio).

- L’Agence française de développement (AFD) a l’intention de signer, dans les prochains jours, deux prêts d’un montant total d’environ 900 millions de reais pour des projets de développement durable dans le Minas Gerais et dans la région sud du pays (Valor)

publié le 19/08/2020

haut de la page