Les 80 ans de l’AFD à Brasilia

GIF

L’AFD fête ses 80 ans cette année. Fondée en 1941, en pleine Seconde Guerre mondiale, l’AFD est la plus ancienne institution de développement au monde. Le général de Gaulle l’a conçu comme le bras financier de l’administration de la France libre, de son Trésor public, de sa banque centrale, ainsi que de la banque de développement des territoires qui la rejoignent.

Pour célébrer ces 80 ans d’existence, le siège de l’Agence Française de Développement à Paris a organisé le 2 décembre un grand événement avec la participation du directeur général de l’AFD, Rémy Rioux. Le thèmatique choisi par l’AFD pour cette célébration a été la réflexion « quel monde commun en 2101 ? »

Dans les bureaux de l’AFD dans le monde, des événements locaux et des productions artistiques commémoratives ont été organisées. L’agence de Brasilia a invité ses partenaires à enrichir cette réflexion et à inspirer trois jeunes artistes de rue de Brasilia : Siren, Brixx et Phantom, pour illustrer le mur intérieur de l’espace culturel de l’Alliance Française à Brasilia.

Les partenaires invités pour donner son témoignage ont été Sérgio Gusmão Suchodolski, Président de la Banque de développement de l’État de Minas Gerais (BDMG) ; Roberta Maas dos Anjos, Présidente de la Compagnie d’eau et d’assainissement du Santa Catarina (CASAN) ; Rafael Greca, Maire de la Municipalité de Curitiba ; Judith Sylva, directrice de l’Alliance française de Brasilia, Gustavo Montezano, président de la Banque National de Développement Économique et Social (BNDES) ; Wesley Cardia, Secrétaire au Développement et à l’Appui aux Partenariats des Entités Fédératives du Programme de Partenariat d’Investissement du Ministère de l’Économie, et Leany Lemos, Directrice de la Banque Régionale de l’Extrême Sud (BRDE).

La production artistique a été dévoilée lors du cocktail des 80 ans dans la nuit du 23 novembre à l’Alliance Française de Brasilia, en présence d’autorités telles que l’ambassadrice de France, Brigitte Collet ; le Vice-Maire de Curitiba, Eduardo Pimentel, le directeur de l’AFD pour le Brésil et l’Argentine, Laetitia Dufay et la directrice de l’Alliance française de Brasilia, Judith Sylva.

« Nous voulions une célébration qui soit à la fois une étape importante et un moment de réflexion. Par conséquent, au lieu de regarder vers le passé, nous avons choisi de nous projeter dans le futur. Nous espérons que cette commémoration inspirera un moment d’unité et de coopération, alors, au lieu d’exprimer notre propre vision du monde que nous aurons à l’avenir, nous avons choisi de laisser la parole à nos partenaires brésiliens au développement, afin qu’ils puissent venir pour enrichir une réflexion qui, sinon, risquait d’être restreinte et limitée. Enfin, nous voulions une fête qui soit aussi l’occasion de valoriser la culture, levier puissant de développement social inclusif, et nous avons confié à trois jeunes et talentueux artistes brésiliens le souci d’illustrer ensemble la vision du monde de demain de nos partenaires », a expliqué Laetitia Dufay, directrice de l’AFD au Brésil.

Le Vice-Maire de Curitiba, Eduardo Pimentel, a rappelé que le premier financement de l’AFD au Brésil a été octroyé à la municipalité de Curitiba en 2011 et a renforcé l’engagement dans ce partenariat de long terme qui est en vigueur avec le projet Novo Bairro do Caximba.

« L’AFD a démarré ses premières opérations au Brésil il y a 15 ans, avec le mandat de lutter contre le changement climatique. Depuis, plus de 40 projets verts ont été financés, avec Proparco et Expertise France, pour un total de 2 milliards d’euros de financements. Au Brésil, l’AFD a également construit un réseau unique de partenariats, avec lesquels elle a promu activement le rôle des banques de développement dans le monde. L’institution reste la même, car ce qui a prévalu dans sa fondation, ce qui fait sa substance, les valeurs qui guident cet acteur de la République française, sont toujours les mêmes : l’engagement pour un monde plus juste, plus équitable, plus solidaire, plus durable. Aujourd’hui comme hier, l’AFD privilégie l’action de partenariat, de dialogue et de coopération, consciente que seule une mobilisation collective nous permettra de faire face aux défis de demain, comme nous relevons ceux d’hier », a déclaré l’ambassadrice de France à Brésil, Brigitte Collet.

Lors de l’événement, des vidéos ont été projetées avec les témoignages des partenaires invités sur la thématique proposée et la production de la fresque.

Une œuvre artistique pour illustrer le monde dans 80 ans

La composition artistique créée par trois artistes de Brasilia pour illustrer la réflexion proposée s’est inspirée des témoignages des partenaires locaux de l’AFD. Chaque artiste a choisi un thème qui correspondait le mieux à son style d’auteur - Ramon Phanton : le durable ; Brixx Furtado : l’équilibre ; et Camilla Siren : l’humain. L’œuvre a été inaugurée le 23 novembre 2021 à l’Alliance Française de Brasilia.

Les artistes

Brixx Furtado - @brixxfurtado

Brixx Furtado est un artiste multidisciplinaire du Brésil. Dédiée au graffiti, à la peinture sur toile et aux illustrations numériques. Il a le cerrado, l’architecture et les souvenirs d’enfance comme une grande inspiration pour sa pratique artistique. Son travail est présent dans plusieurs régions du Brésil et dans d’autres pays comme la Colombie, le Chili et le Canada.

Camila Siren - @sirenarte

À 24 ans, la brasiliense peint dans la rue depuis 2014. Depuis le début avec l’esthétique des lettres jusqu’à atteindre son langage prédominant, celui des personnages - en se concentrant sur la figure féminine. Elle fait aussi de la broderie, l’illustration numérique, l’aquarelle et la gravure sur bois.

Ramon Phantom - @ramonphanton

Étudiant en arts visuels à l’Université de Brasilia - UnB, artiste urbain, producteur culturel, illustrateur et podcasteur à Salve os Muros Podcast. Le premier contact avec l’art urbain s’est fait par le graffiti, en 2013, dans la ville de Luziânia. En 2020, il a reçu le prix FAC Cultura Brasília 60 pour les actions développées au cours de sa carrière.

JPEG
JPEG

publié le 03/12/2021

haut de la page