Première nuit des idées au Brésil, sur la thématique de la forêt

Jeudi 30 janvier 2020, Brasília, Rio de Janeiro et São Paulo ont fêté ensemble la libre circulation des idées autour d’une soirée de conférences, de tables rondes, de projections et de performances artistiques, dans le cadre de la Nuit des idées. Cet événement, promu mondialement par l’Institut Français, a été organisé par le Bureau du Livre et du Débat d’idées de l’Ambassade de France au Brésil.

Dès l’ouverture en début de soirée, plus de 200 personnes ont été accueillies à l’Alliance française de Brasília, 150 à la Casa das Rosas à São Paulo et 200 dans le Salon noble de l’École d’Arts Visuels du Parc Lage à Rio de Janeiro. Les six heures de débats et d’animations culturelles prévus pour chacune de ces villes ont tenu leurs promesses.

La programmation comptait 25 intervenants de qualité, parmi lesquels : le photographe Ricardo Stuckert et le chef indigène et ancien directeur du Mémorial des peuples indigènes Álvaro Tukano à Brasília ; le sculpteur Ernesto Neto et l’économiste Ricardo Abramovay à São Paulo ; la chanteuse Marlui Miranda, le peintre Luiz Zerbini et le penseur et chef indigène Ailton Krenak à Rio. La multiplicité de profils des intervenants a permis de créer une soirée dynamique, tout en mobilisant et mélangeant des publics et des réseaux très différents. Le choix des lieux a été tout autant déterminant, que ce soient les jardins de l’Alliance française à Brasilia, le cadre naturel et architectural de l’École d’Arts Visuels (1000 visiteurs par jour en moyenne) dans la forêt de Tijuca à Rio, forêt urbaine la plus grande du monde, ou la Casa das Rosas, située sur l’Avenue Paulista en plein cœur de São Paulo.

Enfin, et surtout, le thème et l’angle adoptés – la forêt et son rapport au vivant – a permis au public de réfléchir de façon constructive à l’articulation entre l’homme et la forêt.

Brasília : (photos : João Américo)
JPEG JPEG JPEG JPEG JPEG
Rio : JPEG JPEG JPEG JPEG
São Paulo : (photos : Produtora Pujança) JPEG JPEG JPEG JPEG

publié le 19/02/2020

haut de la page