Rencontre avec Latifa Laâbissi, Isabelle Launay et Marcelo Evelin

PNGEn partenariat avec le Festival Contemporain de Danse de São Paulo, la Casa Hoffmann, l’Escola livre de dança da Maré et la Biennale Internationale de Danse du Ceará.

Informations pratiques

Nombre de rendez-vous : 2 ateliers d’une durée de 2h
Plateforme : Zoom
Dates : 3 et 6 juillet 2020
Langue : Les ateliers seront dispensés en portugais et en français (avec traduction simultanée vers le portugais).
Profil requis pour la participation à ces rencontres : Chorégraphe ayant créé à minima une pièce, visant à traduire notre monde.

Présentation des ateliers

A travers les outils numériques, Latifa Laâbissi, Isabelle Launay et Marcelo Evelin proposent un moment de réflexion collective sur le processus de création d’une pièce, autour de la thématique « traduire notre monde ».

  • Atelier 1 : Corpus et Conversation

Date et horaires : 3 juillet 2020, de 10h à 12h
Intervenantes : Latifa Laâbissi et Isabelle Launay
Objectif : Dans cet atelier, Latifa Laâbissi et Isabelle Launay vous invitent à réunir ensemble un corpus d’œuvres chorégraphiques. Latifa Laâbissi proposera sa dernière pièce White dog et Isabelle Launay présentera la pièce Legacy de la chorégraphe Nadia Beugré, pour réfléchir à la façon de faire lien aujourd’hui. Et vous, que proposez-vous pour augmenter cet échange ? Il est possible d’ajouter une pièce de votre propre répertoire ou d’un autre artiste de votre choix, que vous souhaiteriez partager. Ainsi, vous poursuivrez tous ensemble un dialogue d’œuvre à œuvre.
Nombres de places : 7 participants

  • Atelier 2 : Une rencontre entre les chorégraphes Latifa Laâbissi et Marcelo Evelin

Date et horaires : 6 juillet 2020, de 10h à 12h
Intervenants : Latifa Laâbissi et Marcelo Evelin
Objectif : Une conversation sur des mondes qui s’approchent, qui s’écoutent, se tâtonnent et échangent. Latifa Laâbissi et Marcelo Evelin parleront de la phase préparatoire à la création de la pièce La nuit tombe quand elle veut, dont ils sont les auteurs. Ils discuteront également de la manière d’aborder une conception chorégraphique au-delà de simples thèmes ou sujets, de la danse comme un état de présence dilatée, de la dramaturgie basée sur la participation au monde, de la performativité comme veille et spectralité.
Nombres de places : 20 participants (les 7 participants sélectionnés pour l’atelier 1 seront automatiquement sélectionnés pour ce deuxième atelier).

Modalités d’inscription

Pièces à fournir (en portugais) :

-  Obligatoire – CV attestant de l’historique de votre pratique.
-  Obligatoire – Dossier de présentation d’une ou de plusieurs de vos créations.
-  Obligatoire – Lien (Vimeo, Youtube, Wetransfer…) vers une pièce chorégraphique visant à traduire notre monde, de votre propre répertoire ou d’un autre artiste, et que vous souhaiteriez partager. Merci de nous transmettre un lien vers la captation intégrale et de nous communiquer le mot de passe pour la visualisation, le cas échéant. Si votre candidature est retenue pour l’atelier 1, cette pièce intègrera donc le corpus servant de base aux échanges artistiques avec Latifa Laâbissi et Isabelle Launay.
-  Optionnel – Les intervenants ont donné leur autorisation pour que leurs ateliers soient filmés et photographiés. Si vous acceptez d’être enregistré(e), merci de bien vouloir nous transmettre, lors de votre inscription, l’autorisation d’exploitation du droit à l’image signée.
Consignes : Merci d’envoyer votre candidature à l’adresse encontros.artisticos@gmail.com, en indiquant en objet : « LATIFA LAABISSI + votre nom complet ». Les candidatures devront être envoyées avant le 26 juin 2020, 20h. Les dossiers envoyés après cette date ne seront pas pris en compte dans le processus de sélection.
Résultats : Les résultats des sélections vous seront communiqués par mail le 30 juin 2020.

Biographies des intervenants

Latifa Laâbissi est chorégraphe et danseuse.
Mêlant les genres et redéfinissant les formats, les créations de Latifa Laâbissi font entrer sur scène un hors-champ multiple où se découpent des figures et des voix. La mise en jeu de la voix et du visage comme véhicule d’états minoritaires devient indissociable de l’acte dansé dans Self portrait camouflage (2006) et Loredreamsong (2010). Poursuivant sa réflexion autour de l’archive, elle crée Écran somnambule et La part du rite (2012) autour de la danse allemande des années 1920. Pourvu qu’on ait l’ivresse (2016), création cosignée avec la scénographe Nadia Lauro, produit des visions, des paysages, des images où se côtoient l’excès, le monstrueux, le beau, l’aléatoire, le comique et l’effroi.
Depuis 2011, Latifa Laâbissi assure la direction artistique d’Extension Sauvage, programme artistique et pédagogique en milieu rural (Bretagne). En 2016, une monographie sur l’ensemble de son travail est parue aux éditions Les Laboratoires d’Aubervilliers et Les presses du réel.
En 2018, elle crée avec Antonia Baehr la performance Consul et Meshie. Elles se retrouvent en 2019 pour collaborer sur la vidéo Moving Backwards du duo d’artistes Pauline Boudry et Renate Lorenz, présentée au Pavillon suisse de la 58e Biennale de Venise. En juillet 2019, le théâtre Joliette à Marseille ouvre la tournée de sa toute dernière création, White Dog. Jusqu’en 2019, Latifa Laâbissi est artiste associée au CCN2 – Centre chorégraphique national de Grenoble et au Triangle – Cité de la danse à Rennes.

Isabelle Launay est professeure au département de danse de l’Université de Paris 8, en histoire et esthétique de la danse contemporaine.
Elle est l’auteur de À la recherche d’une danse moderne, Rudolf Laban et Mary Wigman (Chiron, 1996) ; avec Boris Charmatz, Entretenir, à propos d’une danse contemporaine (Dijon, Les presses du réel, 2002) ; Les Carnets Bagouet (Éditions des Solitaires Intempestifs, 2008) ; avec Sylviane Pagès, Mémoires et histoire en danse (Paris, L’Harmattan, 2011) ; avec Marie Glon, Histoires de gestes (Actes Sud, 2012).
Elle a enseigné à l’école du Centre national de danse contemporaine d’Angers, pour la formation EXERCE au CCN de Montpellier et a collaboré à divers projets d’artistes dans le champ de la danse contemporaine (Mathilde Monnier, Loïc Touzé, Boris Charmatz, Emmanuelle Huynh, Cécile Proust, Lia Rodrigues). Depuis plusieurs années, elle travaille avec Latifa Laâbissi sur la mémoire des œuvres en danse.

Marcelo Evelin est né à Teresina, au Brésil. Il est chorégraphe, performer et chercheur. Il vit et travaille entre Amsterdam (Pays-Bas) et Teresina (Piauí, Brésil), sa ville natale.
Il travaille comme chorégraphe en Europe depuis 1986, et a collaboré avec des artistes venant de différents parcours et disciplines, dans le cadre de projets qui mêlent la danse, le théâtre, la musique, la vidéo, l’installation et des performances in-situ. Créateur indépendant, il monte en 1995 sa plateforme « Demolition Incorporada » et enseigne à la Mime School d’Amsterdam, où il guide aussi les étudiants dans leurs processus de création.
Il coordonne des ateliers et des projets collaboratifs dans plusieurs pays d’Europe et d’Afrique, au Japon, en Amérique et au Brésil, où il est retourné vivre en 2006. Depuis, il travaille également comme commissaire d’exposition, après avoir déployé́ en 2013 à Teresina (Brésil) « le Núcleo do Dirceu », un collectif d’artistes et une plateforme pour la recherche et le développement indépendants des arts de la scène contemporaine. Il a créé The Who of Things à l’occasion de Carte Blanche pour la Contemporary Dance Company of Norway (la Compagnie de danse contemporaine de Norvège) et Toutes les femmes du monde pour Dancebox, à Kobe, au Japon.
Ses performances De repente fica tudo preto de gente (Soudain tout est noir de monde, 2012), Batucada (2014) et A Invencão da Maldade (L’Invention du Mal, 2019) sont présentées dans des festivals et théâtres au Brésil et à l’étranger. Il enseigne actuellement au CND à Paris, HAK à Amsterdam et pour la formation EXERCE à Montpellier. Il coordonne le centre de résidences artistiques CAMPO Arte Contemporânea, à Teresina (Brésil). En 2019, il a reçu le titre de Docteur Honoris Causa de l’Université́ fédérale de Piauí, au Brésil.

Découvrez White Dog, la dernière création de Latifa Laâbissi : https://vimeo.com/362782029

publié le 16/06/2020

haut de la page