Université régionale BELC rassemble des professeurs de français brésiliens et argentins à l’Alliance française de Brasilia

JPEG

La France, le Brésil et l’Argentine sont entrés en jeu à Brasilia du 4 au 8 février ! S’il ne s’agissait pas cette fois de football, l’université régionale du BELC de formation de 140 professeurs de français d’Amérique latine, a également suscité des passions ! L’université BELC est une formation internationalement reconnue, qui offre l’occasion de découvrir ou d’approfondir de nouvelles pratiques et de soutenir une évolution de carrière dynamique. L’objectif de cette formation était d’offrir aux enseignants de français latino-américains une réflexion sur les nouvelles pratiques et les outils d’enseignement du français, ainsi que de partager les meilleures pratiques pour relever ensemble des défis communs concernant l’enseignement du français comme langue étrangère.

Pendant cinq jours, les participants ont discuté de l’utilisation des tablettes / smartphones , de la radio et des réseaux sociaux dans les cours de français , de la francophonie en Afrique et dans les Caraïbes et ont pu découvrir les bénéfices de méthodes innovantes au service de l’enseignement comme la pratique théâtrale. Les journalistes de Radio France International Delphine Barreau et Yvan Amar sont venus spécialement de France à cette occasion et ont créé des podcasts diffusés quotidiennement par RFI, conjointement avec les professeurs participants. Un autre point fort de la formation a été la présence du célèbre géographe français, spécialiste du Brésil Hervé Théry, qui est intervenu sur « la perspective franco-brésilienne sur les disparités et la dynamique du territoire brésilien ».

Pour l’attachée à la coopération éducative, Mme Catherine Petillon, il s’agissait d’un projet novateur, qui a mis l’accent sur la qualification des enseignants français qui travaillent dans les écoles du système éducatif public.

Des enseignants d’écoles bilingues comme celles de Manaus, Niterói et Recife ont également eu l’occasion de partager leur expérience avec ceux de villes comme Florianópolis et Macapá, qui sont en phase préparatoire d’introduction de cours de français dans leurs écoles à temps plein.

Cette initiative rejoint la politique linguistique de l’Ambassade de France au Brésil, qui s’attache à promouvoir un enseignement du français de qualité, soutient la formation continue des enseignants et mise sur l’innovation pour renforcer l’attractivité du français. Nos priorités portent notamment sur le développement d’écoles et de classes bilingues , dont celles de Niteroi, de Recife, de Manaus, de Macapa constituent des exemples. Nous nous employons également au développement du français dans les universités et les instituts fédéraux par un programme ambitieux de lecteurs .

Elle rejoint également la grande campagne de promotion du français et du plurilinguisme que le Président de la République Emmanuel Macron a appelée de ses vœux et dont l’objectif est de recueillir des propositions concrètes pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme. Cette campagne intitulée « Mon idée pour le français » est aussi une consultation publique mondiale ouverte en ligne à laquelle toute personne peut participer en allant sur le site https://www.monideepourlefrancais.fr/fr/

publié le 16/02/2018

haut de la page