VIIIe Forum de l’Innovation et du Commerce extérieur de la Chambre de Commerce France-Brésil (CCFB) - 21 octobre 2016

Monsieur le Ministre, cher Gilberto Kassab,
Monsieur le Président de la Chambre, cher Roland,
Monsieur le représentant du Ministère de l’Industrie,
Mesdames et messieurs,

Permettez-moi tout d’abord de remercier, le Président de la CCFB, notre ami Roland Bonadona pour son accueil et pour l’organisation remarquable, de ce VIIIe Forum de l’innovation, dans le superbe cadre de l’Hôtel Unique dont l’architecture est, elle-même, un hymne à l’innovation.

Rendez-vous incontournable de la communauté d’affaire de Sao Paulo, ce Forum est également la vitrine des partenariats économiques et technologiques entre la France et le Brésil. C’est donc très logiquement que j’ai choisi cet événement pour vous annoncer très officiellement que Sao Paulo vient d’être labellisée, par le gouvernement français, premier « French Tech Hub » d’Amérique latine !

Pour ceux qui l’ignoreraient encore la « French Tech » désigne la communauté des start-ups et entreprises de croissance innovantes françaises. Cette labellisation est une reconnaissance de l’existence, ici à Sao Paolo, d’un véritable « écosystème de l’innovation » franco-brésilien, générateur d’échanges technologiques, humains, financiers et source d’un partenariat économique renouvelé entre nos deux pays. Sao Paolo rejoint ainsi le club d’une dizaine de grandes métropoles du monde où sont appelés à s’épanouir en priorité les start-ups françaises.

Car la France est un pays de start-ups. La France est le 3e pays au monde pour le nombre d’entreprises innovantes et le 6e pour le nombre de projets déposés. Chaque année plus de 1 500 start-ups sont créés à Paris, qui dispose du plus grand nombre d’incubateurs en Europe. Cette dynamique tend à se renforcer ; le nombre des entreprises innovantes étant en croissance de 50% par an ces dernières années.

De manière croissante également, les start-ups françaises conduisent des stratégies d’internationalisation, et singulièrement ici au Brésil où elles suivent les traces des quelques 877 entreprises françaises qui ont déjà fait le choix de s’y implanter. Certaines de ces entreprises ont déjà acquis une renommée mondiale, je pense par exemple à BLABLACAR et ont déjà misé sur le Brésil dans leur stratégie de développement international. [Signe de succès un ami me demandait récemment si blablacar existait en France…]

Je vais laisser les Ambassadeurs de « French Tech Hub » vous présenter plus en détail l’impact de la labellisation pour Sao Paolo, mais je voudrais souligner que de même que nous voulons voir toujours plus d’entreprises faire le choix du Brésil, nous souhaitons également voir nos amis brésiliens faire toujours davantage faire le choix de la France pour leur implantation en Europe.

Les jeunes entrepreneurs brésiliens peuvent notamment bénéficier de l’existence du programme « French Tech Ticket » qui permet d’accompagner en France des créateurs étrangers de start-ups afin qu’ils y nouent des partenariats, qu’ils y recherchent des financements ou qu’ils y développent leur activité. Un appel à candidature sera ouvert en janvier 2017 et j’encourage d’ores et déjà tous les entrepreneurs et créateurs brésiliens à y postuler.

Quels que soient leur nationalité, les créateurs de start-ups pourront d’ailleurs trouver dès 2017 le plus grand incubateur mondial au cœur de Paris : La Halle Freyssinet. Ce site pouvant accueillir plus de 1 000 entreprises sur 30 000 m² accueillera les talents, les financements, les technologies, l’enseignement et le marketing nécessaires à leur succès.

Mesdames et Messieurs,

Le Forum Economique franco-brésilien qui se tiendra le mois prochain à Paris devra permettre d’aller encore plus avant dans cette stratégie, notamment en favorisant les synergies entre nos politiques publiques de l’innovation, les partenariats entre clusters et la mise en place d’instruments de financements conjoints.

Ce Forum accompagnera également les stratégies de nos entreprises qui investissent dans projets innovants au Brésil qu’il s’agisse de centres de recherche ou de production de nouvelles solutions technologiques, je pense notamment aux secteurs de la santé, des cosmétiques, de l’automobile ou des énergies renouvelables.

C’est notamment grâce à l’innovation que 14 de nos grands groupes figurent dans le classement des 200 groupes les plus importants du pays selon le magazine « Valor » qui a par ailleurs récompensé 3 entreprises françaises1 figurant dans le classement 2016 des entreprises les plus innovantes du Brésil.

Mesdames Messieurs,

Alors que le Brésil est appelé à renouer avec la croissance, nous espérons aussi voir de nouvelles entreprises brésiliennes faire le choix de la France, c’est pour quoi avant de laisser la parole à notre ami le ministre Gilberto Kassab, nous avons souhaité vous permettre de visionner une courte vidéo sur la campagne « Creative France » ; campagne lancée en 2015 pour montrer la France telle qu’elle n’a pas cessé d’être : une terre d’ingénieurs, une terre d’innovation et de créativité tant sur le plan économique, industriel que culturel.

Je vous remercie pour votre attention.
Vive l’amitié franco-brésilienne !

publié le 13/12/2016

haut de la page